5 conseils pour se lancer dans le click and collect en 2021

En ce début d’année prometteur, l’envie d’y croire se maintient au rythme des annonces gouvernementales. Chacun avance à pas feutré, prudent. Pour les commerçants, notamment en centre-ville, l’heure est à la mobilisation sur tous les fronts pour continuer à préserver la vie et la diversité de l’offre des enseignes spécifiques à la vie de quartier.

Le click and collect, s’installe quant à lui progressivement dans les habitudes d’achats, en filigrane d’une crise sanitaire qui apprend à tout un chacun à piloter à vue.

C’est dans cette optique que nous vous partageons aujourd’hui les 5 conseils à garder en tête pour vous lancer facilement dans la formule Click and collect :

1. choisir une plateforme qui mutualise d’autres commerçants

Si la formule est nouvelle pour vous et que vous souhaitez démarrer en douceur par manque de temps ou de savoir-faire, nous vous conseillons de choisir une plateforme qui mutualise d’autres commerçants pour vous aider à gagner en visibilité dans votre quartier. De même, si vous possédez déjà une solution de vente en ligne pour quoi ne pas diversifier votre clientèle par le biais d’une visibilité complémentaire sur une plateforme multi commerces ?

N°2: Commencer par une dizaine de produits maximum

Passer en mode expérimentation : Pour réaliser ce test du premier pas, commencer par choisir de créer une dizaine de produits qui vous semble la plus adaptée à ce type de vente comme par exemple l’a fait la boutique https://desfillesenvert.com qui présente sur le site une partie de leur gamme de produits « zero dechet ».

N°3: Communiquer vers vos clients habituels

Communiquer, faites savoir à vos clients habituels que vous proposez le Click and collect par le biais d’une newsletter dédiée ou d’un affichage en magasin. Vous pouvez également encourager les commerçants de votre rue à participer à la même initiative ce qui peut déboucher sur des ventes croisées dans un même quartier.

N°4: Choisir une solution de paiement de confiance

Toujours dans l’idée de concilier vente physique et vente digital, il peut également être intéressant de vous appuyer sur une solution de paiement en ligne sécurisée et fiable comme Mango pay, solution éthique de paiement ligne choisie par « Je suis ouvert Bordeaux ».

N°5: Organiser e suivi des stocks et le retrait en magasin 

Enfin, penser à organiser le suivi des stocks et le retrait en magasin en instituant un processus de suivi des commandes en lignes et en formant les équipes en magasin à ce nouveau canal de vente. Un retrait en boutique facilité et rapide est un gage d’un client satisfait et fidélisé.

Bonus: chêque numérique et assistance bénévole

Pour finir, un petit conseil bonus pour engager le premier pas vers de nouvelles ressources pour faire la différence cette année : n’hésitez pas à demander un appui pour la digitalisation de votre commerce de nombreuses solutions existent pour franchir le pas. Le chèque numérique dispositif piloté par l’état par exemple, permet de bénéficier d’un montant de 500 € pour les entreprises fermées administrativement qui souhaitent mettre en place une solution de vente à distance. En parallèle, la mission de l’équipe de « Je suis ouvert Bordeaux » est de vous aider bénévolement à lancer votre première boutique en ligne. Nos équipes sont consciente que le temps peut vous manquer pour initier la création des produits en ligne, nos bénévoles sont là pour vous appuyer de A à Z tout au long de la création de votre boutique. Intéressé ? Rendez-vous sur « Je suis ouvert Bordeaux ».

Autres articles :

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videContinuer les achats